Contrairement à la demande du Copa-Cogeca (1), la Commission européenne a décidé de ne pas suspendre les droits antidumping définitifs sur les importations de solutions azotées (mélanges d’urée et de nitrate d’ammonium, ou UAN) originaires de Russie, de Trinité-et-Tobago et des États-Unis. La décision a été publiée au Journal officiel de l'Union européenne du 26 octobre 2022 (en anglais).

Une suspension peut être accordée "dans l'intérêt de l'Union" si la Commission juge que les conditions du marché ont " temporairement changé, à tel point qu'il est peu probable que le préjudice reprenne à la suite d'une telle suspension". Dans le cas présent, elle a jugé que les circonstances n'étaient pas réunies.

Une mesure qui "aggraverait encore la situation" des industriels

Le Copa-Cogeca jugeait qu'une suspension de ces taxes pouvait réduire la tension sur les prix des engrais azotés. Le syndicat avait salué, le 16 novembre 2021, l'ouverture d'une enquête de la Commission européenne sur le sujet.

La Commission a estimé que l'offre en solution azotée à des prix abordables est actuellement insuffisante. Selon elle, cette situation s'explique principalement par deux éléments :

  • Le manque de disponibilité, les importations de solution azotée ayant "considérablement diminué";
  • Le "prix record actuel du gaz", qui empêche les producteurs européens de compenser les volumes.

"Il semble également que la suspension aggraverait encore la situation de l'industrie de l'Union", estime la Commission européenne. Janusz Wojciechowski, commissaire européen à l'Agriculture, avait déjà appelé le 6 octobre 2022 à la prudence sur le sujet. Il avait estimé qu'une suspension des droits antidumping pouvait détériorer la situation plutôt que l'améliorer.  

"Des importations faisant l'objet d'un dumping à bas prix en provenance des pays concernés, notamment de Trinité-et-Tobago, entraîneraient une pression supplémentaire sur les prix de l'industrie de l'Union et un risque d'érosion des prix sur le marché de l'Union", considère la Commission.

(1) Syndicat représentant les agriculteurs et coopératives européens