Maine-et-Loire. À l’appel de la Confédération paysanne, une centaine d’agriculteurs ont manifesté, le 14 janvier, dans les allées du Sival (1), à Angers. Les militants, concentrés autourdu stand de Vilmorin, reprochent aux semenciers, et à Vilmorin en particulier, de créer des variétés d’endives par fusion cellulaire entre un tournesol et une chicorée. Une technique qui, selon eux, franchit la barrière des espèces et devrait donc relever de la réglementation OGM.

(1) Salon des productions végétales spécialisées.