À l’occasion d’une conférence de presse le 18 octobre 2021, la Maison de la bio a présenté ses objectifs pour « bâtir une bio exigeante et ouverte ». Composée de six organisations professionnelles d’entrepreneurs et salariés (1), la Maison de la bio entend devenir l’interlocuteur privilégié pour défendre et faire valoir l’agriculture biologique (AB).

Préserver les fondamentaux de la bio

« Il a pléthore de nouveaux labels qui facilitent les choses. […] On est en train de diluer la valeur du label bio. Cette dilution est un problème que l’on veut absolument tacler, explique Philippe Laratte, vice-président de la Maison de la bio et de Synadiet. Ces nouveaux labels prennent une partie des valeurs historiques du label AB. »

Face à cette multitude de nouveaux labels et nouvelles marques, la Maison de la bio souhaite développer une communication efficace. « En partenariat avec l’Institut de l’agriculture et de l’alimentation biologiques (Itab), nous allons mettre des faits scientifiques face aux allégations », explique Pierrick de Ronne, président de la Maison de la bio et de Biocoop.

Une « liberté de ton »

La Maison de la bio tient à affirmer son indépendance. « Nous avons pour ambition de bénéficier du financement par les entreprises pour avoir une liberté de ton par rapport aux instances publiques », souligne Pierrick de Ronne, en référence à l’Agence bio, chargée également de promouvoir et communiquer sur l’agriculture biologique. « Notre indépendance est le mot-clef », insiste le président.

Pour autant, la Maison de la bio est ouverte à tous ceux « qui veulent faire progresser le bio ». « Nous sommes exigeants mais ouverts », rappelle Pierrick de Ronne. Seuls six sièges sur les douze du conseil d’administration sont pour le moment occupés.

Voir aussi : Agence bio : Une campagne de promotion du bio pour soutenir les marchés en difficulté (15/10/21)

Alessandra Gambarini

(1) Natexbio : fédération des transformateurs et distributeurs bio. Synabio : syndicat national des entreprises bio au service de l’agriculture biologique, Synadiet : syndicat national des compléments alimentaires, Cosmébio : label des cosmétiques bio, Synadis : syndicat national des distributeurs spécialisés de produits biologiques et diététiques, et Forébio : fédération des organisations collectives de producteurs 100 % bio.