Lancé en février 2020 par la Commission nationale du débat public (CNDP) lors du Salon international de l’agriculture, ImPACtons, le débat public sur l’avenir de l’agriculture, a dû chambouler son calendrier pour répondre aux contraintes sanitaires liées à l’épidémie du coronavirus. Les débats publics ainsi que l’Assemblée citoyenne de l’agriculture vont pouvoir reprendre du service...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
38%

Vous avez parcouru 38% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !