Les ministres de l’Agriculture, Julien Denormandie, et de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, ont présenté leur feuille de route commune pour l’éducation nationale et l’enseignement agricole pour l’année scolaire 2021 et 2022 aux recteurs d’Académie et directeurs de Draaf (Direction régionale de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt).

À cette occasion, les ministres ont rappelé « toute l’importance de l’éducation à l’alimentation et à la découverte des métiers de l’agriculture pour la formation des futurs citoyens », écrivent-ils dans un communiqué commun du 19 mai 2021.

Éducation à l’alimentation

Point fort de cette feuille de route : l’approfondissement des thématiques liées à l’agriculture, l’alimentation, le bien-être animal et l’environnement au sein du monde éducatif.

Les ministères prévoient à cet effet la création de ressources pédagogiques à destination des écoles, collèges et lycées sur les circuits courts, les produits d’origine et de qualité, mais aussi sur les pratiques d’élevage et ses enjeux. Jean-Michel Blanquer et Julien Denormandie ont également « fermement condamné certaines dérives de la part d’associations comme L214 qui ont pu être constatées dans des établissements scolaires ces derniers mois ».

Valoriser les métiers de l’enseignement agricole

Les objectifs, portés par la loi Egalim, d’atteindre 50 % de produits durables ou sous signe d’origine et de qualité, dont au minimum 20 % de bio, dans la restauration collective publique ont été une nouvelle fois partagés par les deux ministères.

Les lycées et collèges seront amenés à découvrir davantage les métiers de l’agriculture et de l’agroalimentaire. Des partenariats entre établissements sont également envisagés pour que « les lycéens et les collégiens découvrent le monde de la production agricole ».

Alessandra Gambarini