« Agir pour prévenir », tel est l’objectif de la campagne de sensibilisation contre la peste porcine africaine (PPA), lancée par le ministère de l’Agriculture ce mercredi 10 novembre 2021.

> À lire aussi : Porc et volailles, préserver les exportations françaises malgré les épizooties (04/11/2021)

« Une dynamique de développement inquiétante »

« La peste porcine africaine connaît depuis plus de trois ans une dynamique de développement inquiétante en Europe », justifie le ministère, précisant que « la maladie s’est installée depuis un an dans la partie orientale de l’Allemagne après avoir touché la Belgique en 2018 ».

À lire aussi : Un vaccin américain efficace contre la peste porcine africaine (12/10/2021)

Éleveurs, chasseurs et voyageurs sont invités à respecter toutes les mesures de précaution pour ne pas introduire ou véhiculer le virus en France. « La facilité du virus à se diffuser géographiquement fait peser une menace permanente sur les populations de sangliers et de porcs, ainsi que sur les filières économiques françaises », souligne-t-il.

Le ministère de l’Agriculture rappelle aussi que l’apparition du virus dans l’Hexagone entraînerait « la fermeture de marchés d’exportation vers les pays tiers pour les porcs et les produits porcins français ».

« Sur vos chaussures et vos vêtements »

Dans une courte vidéo, le ministère s’adresse en particulier aux voyageurs. « Une maladie mortelle affectant les porcs et les sangliers pourrait voyager avec chacun d’entre nous. Après votre passage dans une zone infectée, il peut survivre pendant des jours dans les produits à base de porc, sur vos chaussures ou vos vêtements », avertit-il.

Lors d’un voyage à l’étranger, le ministère demande d’éviter tout contact avec des porcs, de ne laisser aucun animal manger les restes alimentaires, de ne pas transporter de produits contenant du porc. « Nous sommes nombreux à aimer voyager, mais nous ne voyageons peut-être pas seuls », résume la rue de Varenne.

Vincent Guyot