La proposition de loi sur la transparence de l’information sur les produits agricoles et alimentaires est parue au Journal officiel le 11 juin 2020. Le texte avait été examiné et approuvé par le Sénat en février dernier et par l’Assemblée nationale fin mai.

À lire aussi : Restauration hors foyer, l’étiquetage de l’origine pour toutes les viandes bientôt obligatoire (21/02/2020)

À lire aussi : Restauration hors foyer, les parlementaires veulent voir d’où vient la viande (20/05/2020)

Étiquetage obligatoire

Le texte comprend douze articles. Il rend obligatoire l’étiquetage sur l’origine des miels. L’étiquetage de l’origine pour les viandes de porcs, d’ovins, de volaille et de bœuf en restauration hors foyer devient aussi obligatoire pour les viandes « fraîches, réfrigérées et congelées ». La mention de l’origine est déjà aujourd’hui obligatoire pour la viande bovine.

Il interdit le recours aux dénominations animales (steak, filet, saucisse…) pour les produits contenant une part significative d’aliments d’origine végétale. L’origine géographique des vins mis en vente dans les restaurants et débits de boissons devra également être mentionnée.

Le texte prévoit aussi de permettre aux producteurs de fromages fermiers d’affiner à l’extérieur de leurs fermes leurs fromages.

À lire aussi : Fromages fermiers, les députés approuvent l’affinage hors de l’exploitation (02/12/2019)

À lire aussi : Fromages fermiers, l’affinage hors de l’exploitation divise (09/03/2020)

À lire aussi : « L’affinage extérieur des fromages fermiers n’est pas une menace » (22/04/2020)

Marie Salset