Le laboratoire d’analyses génétiques Antagene a rendu son verdict. La louve qui avait été prélevée réglementairement le 13 juin 2019 sur la commune de Saint-Vallier-de-Thiey, dans les Alpes-Maritimes, est issue de l’espèce Canis lupus lupus de lignée italo-alpine, « identique à celle habituellement observée en France depuis le retour de l’espèce », indique l’ONCFS...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
46%

Vous avez parcouru 46% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !