Une quarantaine d’agriculteurs a bloqué la chambre d’agriculture de la Haute-Vienne le 15 octobre 2021 « pour dénoncer ses dirigeants qui poussent au développement des projets d’agroénergie — méthanisation comme panneaux photovoltaïques — au détriment de la production alimentaire », explique à La France Agricole Thomas Gibert, porte-parole de la Confédération paysanne de la Haute-Vienne.

À lire aussi : Énergies renouvelables, des sénateurs défendent la méthanisation à l’unanimité (05/10/2021)

Une fausse solution pour compléter les revenus

« [Les chambres] présentent ces projets comme l’unique solution pour compléter les revenus des agriculteurs. On ne jette pas la pierre à ceux qui se lancent, et qui sont en recherche de revenus. Mais on pense qu’il y a d’autres solutions pour vivre de nos activités, poursuit Thomas Gibert. Nous sommes pour les énergies renouvelables, mais contre leurs dérives qui concurrencent notre souveraineté alimentaire et renforcent la pression foncière. »

« Le président de la chambre est venu nous voir pour discuter. Pour le moment, il ne semble pas ouvert aux négociations. Cette première mobilisation était un premier avertissement, pour leur dire qu’on n’était pas les seuls mécontents. Nous sommes prêts à réitérer ce genre d’actions », prévient-il.

À lire aussi : Sondages, les Français sont favorables aux énergies renouvelables (12/10/2021)

Plusieurs actions régionales sont au programme

Une mobilisation avait déjà eu lieu en Bretagne le 7 octobre 2021, à l’occasion du Carrefour du gaz renouvelable breton. La soixantaine d’agriculteurs mobilisée avait obtenu un rendez-vous avec le préfet des Côtes-d’Armor et ses services le 14 octobre. « Notre demande de moratoire a été bien entendue par le préfet et va être remontée au ministère de l’Agriculture. On espère que tout le monde va prendre conscience des risques pour notre production alimentaire », a rapporté Emmanuel Louail, coporte-parole de la Confédération paysanne des Côtes-d’Armor.

Près d’une dizaine d’actions similaires seront organisées à travers la France les lundi 18 et mardi 19 octobre 2021, a complété Caroline Nugues, chargée de la communication à la Confédération paysanne, interrogée par La France Agricole. La plus grosse manifestation aura lieu à Nantes, lieu symbolique, le futur méthaniseur géant à l’étude ayant généré une vive opposition de riverains et d’élus.

lire aussi : Énergies renouvelables, Eau et Rivières de Bretagne veut un moratoire sur la méthanisation (13/10/2021)

Raphaëlle Borget