« Dans les années 2000, la France comptait 350 établissements d’abattage et aujourd’hui ils ne sont plus que 265, d’après le dernier chiffre du Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation », rapporte le Modef (confédération syndicale agricole des exploitants familiaux) dans un communiqué publié le 18 septembre 2020.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
49%

Vous avez parcouru 49% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !