« En novembre 2021, pour le troisième mois consécutif, la collecte de lait de vache est en recul de 2,7 % par rapport à novembre 2020 », constate Agreste, le service de la statistique du ministère de l’Agriculture, dans sa note d’Infos rapides publiée le 14 janvier 2022.

En cumul depuis le début de l’année, le volume collecté atteint 21,6 milliards de litres, soit un recul de 1,4 % par rapport à 2020. Source : Agreste — Enquête mensuelle laitière SSP/FranceAgriMer

« Sur un an, le prix du lait standard conventionnel 38/32 g/l progresse de 8,5 % et s’établit à 354 €/1 000 litres », rapporte Agreste.

La part du lait de vache bio se stabilise

Concernant le lait bio, sa part dans la collecte totale se stabilise à 5,2 % en novembre, après une baisse durant l’été. « Cette part reste toutefois supérieure de 0,3 point à celle de l’an dernier », commente le service du ministère de l’Agriculture.

Son prix s’établit à 467 €/1 000 litres, en retrait pour le quatrième mois consécutif. Le prix à teneurs réelles atteint 506 €/1 000 litres, en recul de 2,1 % sur un an.

Tous types de lait confondus, le prix standard affiche 373 €/1 000 litres, en hausse de 7,3 % sur un an, et de 7,4 % à teneurs réelles.

À l’échelle européenne, la collecte laitière se replie de 0,4 % sur un an. « Elle est en retrait dans les trois premiers pays producteurs (Allemagne, France, Pays-Bas), mais reste très dynamique en Italie (+9,0 %) et en Irlande (+2,4 %) », analyse Agreste.

Lucie Pouchard