Ce jeudi 4 août, les sénateurs et députés ont adopté le texte du projet de loi de finances rectificative pour 2022 dans sa version issue de la commission mixte paritaire réunie la veille. Dans cette version, figure un amendement déposé par le sénateur Jean-Yves Roux (PRG) en faveur de la production lavandière.

Maintenir un prix de vente

L’amendement prévoit un budget de dix millions d’euros, en soutien aux producteurs de lavande et lavandin. Pour l’heure, les conditions et modalités de versement de cette aide ne sont pas encore connues.

Les auteurs de l’amendement ont également insisté sur le fait de « privilégier le maintien des prix de vente de ces cultures traditionnelles » en encourageant « l’arrachage et le gel de petites surfaces de culture ».

Cette enveloppe vient soutenir les producteurs soumis au changement de réglementation européenne sur l’extraction des jus, ou aux attaques de ravageurs tels que les cécidomyies. La filière connaît également une concurrence et une surproduction qui tire les prix vers le bas.

> À lire aussi : Inflation : les députés adoptent une aide de rentrée pour les revenus modestes (27/07/2022)

Alessandra Gambarini