Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Prison requise contre les dirigeants de la chambre d’agriculture

réservé aux abonnés

Lac de Caussade - Prison requise contre les dirigeants de la chambre d’agriculture
La justice a requis 9 mois et 8 mois de prison contre Serge Bousquet-Cassagne, le président de la chambre d’agriculture du Lot-et-Garonne, et Patrick Franken, son vice-président, jugés pour la construction du lac de Caussade. © Chambre d’agriculture du Lot-et-Garonne

Le 3 juillet 2020 à Agen (Lot-et-Garonne), le parquet a requis plusieurs mois de prison contre deux dirigeants de la chambre d’agriculture jugés pour la construction de la retenue du lac de Caussade que des associations de défense de l’environnement contestent depuis deux ans.

Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 1 commentaires
Jacques Antoli

Honteuse décision pour des hommes qui n’ont qu’une idée en tête : aider leurs confrères agriculteurs. Pour le climat ces retenues d’eau sont très favorables car l’irrigation permet d’augmenter l’évapotranspiration et donc l’hygrométrie. Ceci contribue à soutenir la pluviométrie en période estivale et donc à lutter contre la transformation en un désert de notre pays, résultat des politiques écologistes.

Signaler le commentaire :

Signaler un abus
En direct
Afficher toutes les actualités


Hors Série - Eau et Irrigation - réponses à ceux qui veulent couper les vannes

Dans la même rubrique

Nos dernières vidéos

Sélectionné pour vous

INDEX ACTA BIOCONTRÔLE 2019

36€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Les polluants dans le sol

49€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Productivité de l'herbe

49€

Indisponible

AJOUTER AU PANIER