« Il est prévu que les moissons de blé soient très productives ce week-end et elles devraient dépasser la barre des 50 % lors de la publication lundi prochain, le 29 juin, du rapport sur l’avancée des récoltes » et la qualité des semis, explique Brian Hoops, de Midwest Market Solutions.

> À lire aussi : Une récolte mondiale record de blé et maïs en vue (25/06/2020)

Des pluies favorables au maïs et au soja

Le maïs et le soja ont, pour leur part, reculé avec des prévisions météorologiques favorables au développement des semis, des averses étant annoncées dans l’Iowa, l’Illinois et le Wisconsin dans la nuit de vendredi à samedi. Le soja américain n’a pas profité de l’annonce d’une vente de 132 000 tonnes à la Chine, qui seront livrées pendant la campagne de 2020-2021.

La progression de la pandémie de Covid-19 dans de nombreux États américains, dont la Californie, la Texas et la Floride, a quant à elle pesé sur l’ensemble du marché agricole vendredi.

Les investisseurs ont désormais les yeux tournés vers deux importants rapports du ministère de l’Agriculture américain qui seront publiés mardi : un rapport trimestriel sur les stocks de produits agricoles aux États-Unis et un rapport annuel sur les surfaces consacrées aux différentes cultures.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en septembre, désormais le plus échangé, a terminé vendredi à 3,1925 dollars, contre 3,2050 dollars jeudi.

Le boisseau de blé pour livraison en septembre, le plus actif, a fini à 4,7575 dollars, contre 4,8825 dollars à la précédente clôture.

Le boisseau de soja pour livraison en juillet, le plus échangé, a terminé à 8,6500 dollars, contre 8,6925 dollars la veille.

AFP
Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Le blé reprend son souffle

Les prix du blé reprenaient leur souffle, vendredi à la mi-journée, au terme d’une nouvelle semaine de hausse, en raison de baisses annoncées de production chez plusieurs grands exportateurs.