Ce mercredi 4 septembre 2019, l’AGPM a estimé que les prévisions de rendement cette année « s’annoncent très contrastées et inférieures à la moyenne quinquennale au niveau mondial ». La France, marquée par une forte sécheresse et deux épisodes caniculaires, devrait voir ses rendements très affectés. Les régions concernées par les restrictions d’irrigation...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
34%

Vous avez parcouru 34% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !