C’est vers le président de la République que l’Anvol se tourne ce 13 juin 2019 dans un communiqué de presse. Faisant suite aux récentes annonces des présidents argentin et brésilien évoquant la conclusion imminente d’un accord, l’interprofession rappelle à Emmanuel Macron ses engagements du 11 octobre 2017 à Rungis lorsqu’il évoquait notamment les pays « qui n’ont pas notre...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
26%

Vous avez parcouru 26% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !