Alors que la plupart des magasins réduisent, voire ferment le rayon des fromages à la coupe et que les appellations laitières ne sont pas toujours considérées comme étant de première nécessité en période de confinement, la filière AOP craint pour sa résilience. « Nos entreprises laitières et producteurs fermiers ne peuvent plus écouler leurs produits, alerte Michel Lacoste, président...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
46%

Vous avez parcouru 46% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !