Le Market Brief sur l'agriculture biologique (AB) a été diffusé le 18 janvier 2023 par la Commission européenne. Selon ce rapport, le pourcentage de surfaces agricoles allouées à l'agriculture biologique au sein de l'Union européenne a doublé entre 2012 et 2020. La croissance annuelle enregistrée est de 5,7 %.

En 2020, 74,9 millions d'hectares de terres agricoles étaient cultivés en agriculture biologique dans le monde, en comprenant les surfaces en conversion vers l'agriculture biologique. La superficie de l'Union européenne affectée au secteur biologique a atteint 14,8 millions d'hectares en 2020, soit 19,7 % du total mondial et 9,1 % de la superficie agricole utilisée en Europe.

Au cours de cette période, la part des terres consacrées au secteur biologique a progressé dans tous les pays de l'Union européenne. Seule la Pologne n'a pas pris part à cet essor. Il aura fallu attendre 2019 pour qu'elle rejoigne le mouvement, après plusieurs années de déclin.

La France, bonne élève du secteur biologique

L'Espagne, l'Italie et l'Allemagne et la France possèdent les plus grandes superficies consacrées à l'agriculture biologique en Europe. En 2012, ces quatre pays européens possédaient 52 % des surfaces totales contre 59 % en 2020.

La France a multiplié par 1,5 ses superficies cultivées en agriculture biologique depuis entre 2012 et 2020. En 2020, elle détient la plus grande surface agricole consacrée à l'agriculture biologique, avec 2,5 millions d'hectares et une croissance de 11,8 % depuis 2012. Elle est suivie de près par l'Espagne qui détient 2,4 millions d'hectares. La même année, 11 % des exploitations agricoles françaises sont biologiques ou le sont en partie.