Adoptée à l’unanimité en décembre 2021, la loi dite « Chassaigne 2 » est entrée en vigueur le 1er janvier 2022. Cette loi revalorise les retraites agricoles de base et permet d’atteindre un minimum de 700 euros par mois pour les conjoints et aides familiaux à carrière complète.

 

Grâce à une série de mesures techniques, quelque 214 000 retraités, dont 67 % de femmes, bénéficieront d’une augmentation de leur pension. Parmi eux, près de 70 000 agricultrices ayant travaillé toute leur vie comme conjointes collaboratrices verront leur retraite augmenter, en moyenne, d’une centaine d’euros chaque mois.

Une mesure effective le 9 février

Selon la MSA, la très grande majorité des bénéficiaires potentiels (190 000 retraités sur un total de 214 000) verront la mise en œuvre de cette loi sur leur compte bancaire à partir du 9 février 2022, au moment du paiement des pensions de janvier.

 

« Les 24 000 restants obtiendront un paiement dans les 3-4 mois qui suivent dès qu’ils rempliront la condition de subsidiarité, c’est-à-dire après avoir déposé l’ensemble des demandes de pensions de retraite auxquelles ils peuvent prétendre et après traitement de ces demandes par les régimes concernés », précise la MSA.

Information via un courrier

Pour bénéficier de ce coup de pouce, il n’y a pas de démarche particulière à effectuer auprès de la MSA dès lors que toutes les retraites sont été liquidées.

 

La MSA informera les bénéficiaires de la revalorisation via un courrier envoyé un peu avant le premier paiement.