La confirmation de ce foyer de grippe aviaire le 13 septembre a conduit au dépeuplement de l'élevage qui comptait de 27 000 dindes. La préfecture de la Somme l’a annoncé le 14 septembre 2022 dans un communiqué de presse. Le département avait déjà enregistré un cas en élevage, en août.

Mouvements de volailles interdits

Pour éviter tout risque de diffusion du virus à d'autres élevages, les autorités ont mis en place un zonage : une zone de protection et une de surveillance dans un rayon de trois et dix kilomètres. Sauf dérogation, les mouvements de volailles et d’oiseaux captifs sont interdits dans ces périmètres.

La préfecture de la Somme avait annoncé la découverte de deux cas de grippe aviaire chez des particuliers sur les communes d’Heilly et du Titre. Cela avait conduit deux opérations de dépeuplement concernant des oiseaux de la faune sauvage présents sur les communes en question.