Les statistiques de l’Office centrale de lutte contre la délinquance itinérante (OCLDI) sont formelles : si les vols de tracteurs diminuent sensiblement depuis la mise en place de cette structure spécialisée en 2014, plusieurs centaines d’engins sont encore dérobées chaque année dans les cours de ferme et les concessions agricoles. Des tracteurs qui prennent majoritairement la direction de la Roumanie ou de la Lituanie. Les ré...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
24%

Vous avez parcouru 24% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !