Marie-Claude et Gilles Tonnaire n’en reviennent pas. C’est la première fois que le couple d’éleveurs de Lent, dans le Jura, remplit en seulement dix jours ses sept chalets pour les mois de juillet et d’août. « Habituellement, nous comptions peu de réservations avant le 14 juillet, commente Gilles Tonnaire. Cette année, nous sommes quasiment complets du 22 juin jusqu’au 8 septembre. » Ils refusent...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
6%

Vous avez parcouru 6% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !