L’Assemblée nationale a adopté à l’unanimité la proposition de loi du député communiste André Chassaigne relevant le minimum de pension de retraite agricole de 75 % à 85 % du Smic net, soit 1 025 euros par mois. Le décalage de la revalorisation à 2022 et l’écrêtement pour les pluriactifs a toutefois provoqué le mécontentement des députés de l’opposition...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
12%

Vous avez parcouru 12% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !