L’étude de l’Insee sur les revenus et le patrimoine des ménages, dévoilée le 27 mai 2021, montre que les agriculteurs font partie des catégories de personnes ayant le plus de patrimoine, tout en faisant partie des plus endettés.

Patrimoine médian le plus élevé

Avec un ménage sur deux d’exploitants en activité ayant un patrimoine brut (1) supérieur à 613 700 euros, les agriculteurs représentent la catégorie socioprofessionnelle avec le patrimoine médian le plus élevé. Un chiffre qui s’explique en partie par le fait que le patrimoine des agriculteurs est majoritairement composé de biens nécessaires à son activité. Ils représentaient 64 % du patrimoine des exploitants en 2018.

Un ménage agricole sur dix possède un patrimoine inférieur à 152 300 euros, tandis que 10 % d’entre eux dépassent 1,8 million d’euros. Pour les retraités anciens agriculteurs, le patrimoine brut médian s’élevait à 190 200 euros en 2018.

Endettement moyen de 186 900 euros

Selon l’Insee, en 2018, les agriculteurs et les professions libérales étaient les plus gros emprunteurs. 69 % des agriculteurs étaient endettés, de 186 900 euros en moyenne, mais 10 % d’entre eux étaient endettés de plus de 398 000 euros. « Des niveaux qui peuvent s’expliquer par l’achat de biens onéreux indispensables à leur activité », précise l’étude.

Inégalité du niveau de vie

Concernant le niveau de vie des ménages par catégorie socioprofessionnelle, les inégalités les plus fortes sont parmi les indépendants, dont les agriculteurs. L’étude prévise que les 10 % les plus modestes ont un niveau de vie inférieur à 9 140 euros par an (762 euros par mois) et les 10 % les plus aisés un niveau de vie supérieur à 51 820 euros (4 318 euros par mois)

Bertille Quantinet

(1) Patrimoine brut : montant total des actifs détenus par un ménage, incluant le patrimoine

financier, le patrimoine immobilier et le patrimoine professionnel, mais aussi, depuis 2010, les biens

durables (voiture, équipement de la maison, etc.), bijoux, œuvres d’art et autres objets de valeur.