Prévu par la loi de finances pour 2021, le crédit d’impôt « sortie du glyphosate » sera octroyé dès 2021 aux exploitants qui font le choix de renoncer au glyphosate. La Commission européenne vient de valider ce coup de pouce annoncé en décembre 2020 par le gouvernement.

« Un dispositif définitivement acté et opérationnel »

Une décision dont s’est félicité Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation. « Avec cette dernière approbation par la Commission européenne, le crédit d’impôt sortie du glyphosate est définitivement acté et opérationnel. Je me félicite de la mise en place rapide de ce dispositif simple permettant d’accompagner la transition agroécologique. J’invite donc tous les agriculteurs qui le peuvent à s’en saisir ! »

Montant forfaitaire de 2 500 euros

Le crédit d’impôt « sortie du glyphosate » octroie un montant forfaitaire de 2 500 euros pour les exploitations qui renoncent à utiliser l’herbicide en 2021. Les secteurs des grandes cultures, de l’arboriculture, de la viticulture et les exploitations d’élevage qui sont dotées d’un atelier d’au moins un de ces secteurs de production végétale peuvent y prétendre.

> A lire aussi : Loi de finances 2021 : les quatre crédits d’impôts pour l’agriculture (04/01/2021)

Bertille Quantinet