Dernière étape pour sa validation, le texte limitant notamment la teneur en cadmium à 60 mg/kg dans les engrais phosphatés portant le marquage CE a été adopté par le Conseil de l’Union européenne ce 21 mai 2019.

« Les nouvelles règles stimuleront la production et l’utilisation d’engrais phosphatés à faible teneur en cadmium et d’engrais organiques et offriront aux agriculteurs un plus grand choix pour une agriculture plus respectueuse de l’environnement », affirme Niculae Bădălău, ministre roumain de l’Économie, cité dans le communiqué du Conseil du même jour.

Le règlement entrera en vigueur le vingtième jour suivant celui de sa publication au Journal officiel de l’Union européenne. Il commencera à s’appliquer trois ans après son entrée en vigueur. « Les fabricants de fertilisants qui ne portent pas le marquage CE auront encore la possibilité de mettre ces produits sur le marché au niveau national », précise le Conseil.

H.P.