« Normalement, à cette époque, tout le monde est dehors avec de l’herbe à volonté », explique Sébastien Brousse, éleveur en Gaec dans la Creuse. Mais ces dernières années, la donne a changé pour ses 55 vaches laitières et ses 40 allaitantes. Sébastien Brousse et son associé ont donc dû s’adapter au manque d’eau.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
12%

Vous avez parcouru 12% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !