La fin de l’élimination des poussins mâles prévue pour 2022 continue de faire réagir : dans un communiqué diffusé le 29 juillet 2021, les Organisations de Producteurs d’œufs du grand Ouest, fédérés au sein de l’UGPVB (1) s’inquiètent des surcoûts engendrés par la mesure et somment l’État de soutenir les éleveurs.

> À lire aussi : Poussins mâles, les aviculteurs ne veulent pas supporter les surcoûts (20/07/2021)

Imposer la mesure au reste de l’Union européenne

L’UGPVB Œufs souhaite notamment une transposition de la mesure à l’ensemble des pays membres de l’Union européenne afin d’éviter les distorsions de concurrence. Elle demande ainsi au pouvoir politique « de profiter de sa Présidence de la Commission européenne, au 1er semestre 2022 » pour l’imposer à tous les pays de manière simultanée, et d’instaurer un contrôle des importations en provenance des pays tiers.

« En cas d’anticipation nationale sur toute application harmonisée au sein de l’Union européenne, l’UGPVB Œuf considère, qu’il revient alors à l’État — et NON aux producteurs d’œufs — de prendre à sa charge la totalité des surcoûts engendrés par la généralisation de l’ovo sexage […] de s’assurer de l’imperméabilité totale de nos frontières à tout œuf ou produits d’œufs de cheptels non issus d’ovo sexage », ajoute-t-elle.

Trop peu de marges pour absorber les coûts

Dans son communiqué, l’UGPVB salue la dotation de 10 millions d’euros prévue par l’État pour équiper les couvoirs, mais regrette « l’absence totale de dispositif opérationnel en place pour assumer les 64 millions d’euros de surcoûts annuels liés à l’usage généralisé de cette technique en 2022. »

Après les « résultats décevants d’Egalim 1 », les producteurs de l’Union restent sceptiques sur les capacités de la prochaine loi Egalim 2 à compenser les surcoûts liés à la généralisation de l’ovo sexage. « Sans revalorisation du prix de vente des œufs, le coût d’ovo sexage est supérieur au revenu net par poule de bon nombre de producteurs d’œufs », alerte l’UGPVB.

Raphaëlle Borget

(1) Union des Groupements de Producteurs de Viande de Bretagne