« En 2020, la production nationale d’aliments composés biologiques s’élève à 667 000 tonnes, soit 3,2 % de la production nationale », observent La Coopération Agricole nutrition animale et le Snia dans leur dernière note mensuelle de conjoncture.

À lire aussi : La France compte 12,5 % de ses surfaces en bio en 2020, selon Julien Denormandie (21/04/2021)

15 % d’augmentation entre 2019 et 2020

Cette production destinée aux élevages bio « a triplé en 10 ans et est en progression de 15 % (+87 100 t) par rapport à 2019, là où la production nationale d’aliments conventionnels affiche une relative stabilité (–0,6 %) ».

C’est la filière porcine qui enregistre la plus forte augmentation des volumes entre 2019 et 2020 : +24 %. Avec 72 800 tonnes, elle représente 11 % de la production française d’aliments destinés aux élevages conduits en agriculture biologique.

Les volailles en tête de liste

« Les aliments pour volailles représentent 76 % de la production d’aliments biologiques et ont augmenté de 15 % par rapport à 2019 (550 300 t). Enfin, les aliments pour ruminants affichent 82 100 t, soit 12 % de la production totale avec une progression de 13 %. »

La Coopération Agricole nutrition animale et le Snia soulignent la « forte croissance depuis 2015 » de la production d’aliments bio. « L’année 2020 enregistre une moindre progression que les deux années précédentes, premiers signes d’une maturation du marché de la bio et un raisonnement de l’offre ? »

Éric Roussel