« Alors qu’il s’agissait d’un terrain vague il y a encore un an et demi, nous démarrons aujourd’hui la mise en marche du plus grand site de production de protéines d’insectes au monde », déclare Bastien Oggeri, cofondateur d’InnovaFeed, leader de la production d’insectes à destination de l’alimentation animale. Basée à Nesle dans la Somme, l’usine vise une capacité de production de 15 000 tonnes de protéines d’insectes chaque année, permettant de « nourrir à terme l’équivalent de 400 000 tonnes de poissons, volailles et porcs ».

À lire aussi : Alimentation animale, bientôt des protéines d’insectes dans les mangeoires ? (08/07/2020)

Alors qu’InnovaFeed vient de conclure une nouvelle levée de fonds de 140 millions d’euros portant son financement total à 200 millions d’euros, l’entreprise affiche son ambition d’accélérer son expansion en France et à l’international. « Nous allons répliquer notre technologie française et notre modèle de symbiose industrielle sur le plus grand site agricole américain, à Decatur (Illinois), en partenariat avec ADM. La construction de l’unité commencera dès 2021 et vise une capacité cible de 60 000 tonnes de protéines d’insectes par an », détaille Clément Ray, président et cofondateur d’InnovaFeed.

Des « résultats sans appel » pour les porcs et volailles

« Les différents essais réalisés, aussi bien sur le plan de la recherche et du développement que sur le volet commercial, montrent des résultats très intéressants sur les performances de croissance et la santé des animaux d’élevage, assure Clément Ray. De nouveaux développements ont été initiés en production porcine, où un certain nombre d’effets positifs ont été mis en évidence sur la digestion des porcelets notamment. Des publications scientifiques seront rendues publiques dans les prochaines semaines. »

« De meilleures performances sous-entendent une rémunération plus juste pour les agriculteurs », ajoute Aude Guo, cofondatrice d’InnovaFeed, qui partage sa volonté de « générer de la valeur ajoutée pour l’ensemble du système agroindustriel. »

D’un point de vue commercial, InnovaFeed a lancé en juin dernier une filière pilote de poulets nourris aux insectes. « C’est une démarche que nous souhaitons déployer de manière plus large avec nos partenaires dans les mois à venir, reprend Clément Ray. En porc, nous sommes très proches d’atteindre des filières commerciales. »

> À lire aussi : Lancement d’un poulet « nourri aux insectes » (17/06/2020)

Lucie Pouchard