La promotion de 2021-2022 de la vente aux enchères de la station Bien Naître était composée de 44 veaux charolais en provenance des quatre coins de l’Hexagone. La session, organisée le 20 janvier 2022, a mobilisé 250 participants, acheteurs et éleveurs apporteurs. Ces derniers avaient la possibilité d’assister à l’événement en présentiel ou bien de miser en ligne, grâce au dispositif Sicafome Live.

> À lire aussi : Génétique, un taureau charolais adjugé 6 250 euros à la station Bien Naître (27/01/2021)

Des résultats de vente « satisfaisants »

Dans son bilan de vente, le Herd-book charolais (HBC) rapporte des « résultats satisfaisants, avec 79 % des animaux achetés durant l’événement dont six à l’amiable à l’issue de la vente ». Pour cette édition, le prix moyen de vente s’est établi à 3 179 €.

« Compte tenu de la conjoncture du moment, qu’elle soit sanitaire ou économique, nous sommes heureux de pouvoir constater la mobilisation des éleveurs en présentiel comme à distance. L’engouement pour les qualités Bien Naître des reproducteurs est bien présent et cela confirme une fois encore les attentes du marché en la matière » résume Sébastien Cluzel, le président du HBC.

Le prix record revient à Raban, adjugé 5 500 € au Gaec Godet-Retailleau, situé en Vendée. Il est issu de la SCEA Martinot Claude, dans l’Aube.

Raban, pris en photo à la station Bien Naître. © Herd-book charolais

Un format de vente hybride largement adopté

D’après le Herd-book charolais, la possibilité de miser et d’acheter en ligne a été « un véritable atout puisque parmi les acheteurs potentiels, 26 % ont participé à la vente à distance ».

En somme, 24 % des jeunes reproducteurs ont été vendus aux enchères via le format en ligne. Ce dispositif permet également « une ouverture à la clientèle étrangère avec 15 % des animaux vendus aux enchères à des acheteurs étrangers au Portugal ainsi qu’aux Pays-Bas ».

Un panel de recrues prometteur

Les 44 veaux, retenus pour la vente, avaient fait leur entrée à la station d’évaluation en septembre dernier, alors qu’ils étaient âgés de 12 à 14 mois. « En provenance de toute la France et choisis par les experts raciaux HBC parmi 3 000 veaux issus de 800 élevages différents, ces animaux ont été recrutés sur la base de leurs performances à la naissance ainsi que sur le niveau génétique de leurs parents en termes de facilités de naissance et d’aptitudes au vêlage », explique le HBC.

Depuis le début de l’évaluation, les pensionnaires ont marqué une « progression très satisfaisante avec un gain moyen quotidien (GMQ) de 1 623 g, pour un poids moyen de 609 kg ». Le Herd-book charolais souligne également « la tranquillité et la docilité exemplaire » ressortie de la promotion de 2021-2022.

La sélection rigoureuse des reproducteurs au départ représente, pour les éleveurs acheteurs, une « véritable garantie d’acquérir un animal conforme tant en termes de sanitaire qu’en termes d’aptitudes. Tous certifiés A +, tous les veaux de la vente sont génotypés et filiés père et mère », ajoute le HBC.

> À lire aussi : Concours national, le Herd-book charolais modernise ses catégories pour les veaux (03/09/21)

Lucie Pouchard