L’effort collectif a payé. « La demande de modération de la collecte laitière est désormais levée », se félicite Jacky Salingardes, président de l’interprofession caprine (Anicap) et de la Fédération nationale des éleveurs de chèvres (Fnec), contacté par La France Agricole. « Les ventes des produits traditionnels de haut de gamme sont en repli mais la filière essaye...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
9%

Vous avez parcouru 9% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !