Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

L214 tire à boulets rouges sur deux élevages de porcs

Bien-être animal
 - L214 tire à boulets rouges sur deux élevages de porcs
© L214

Fidèles à leurs habitudes, des militants anti-viande ont visité en douce deux exploitations porcines du Finistère, avec à la clé une vidéo très efficace pour rallier le consommateur à leur cause.

L’association L214 publie encore une vidéo dénonçant les conditions d’élevage des animaux. Ce sont deux exploitations porcines du Finistère qui, cette fois-ci, ont été prises pour cible. Elles fourniraient l’entreprise Hénaff, qui, par ricochet, est emportée par le tourbillon du scandale.

Si la vidéo diffusée sur le site internet de L214 dure moins de 4 minutes, il en existe une seconde d’environ trois quarts d’heure. L’association anti-viande en donne le lien internet dans un rapport de 20 pages.

Ce dernier précise que les deux élevages ciblés sont des naisseurs-engraisseurs d’un peu plus de 200 truies. Le gérant du second élevage apparaîtrait sur une boîte de pâté Hénaff, l’entreprise agroalimentaire ayant opté pour la mise en avant des producteurs sur ses emballages.

S’appuyer sur la législation

Le rapport de L214 détaille les images de la vidéo dans sa version longue. L’association justifie chaque accusation par des textes réglementaires ou des avis scientifiques, sur la surface individuelle à respecter, par exemple, ou sur le mode d’élevage des truies, et l’enrichissement de l’environnement.

L’association insiste aussi sur la santé des animaux. « Les images montrent à plusieurs reprises des cochons en détresse, dit L214. Ils n’ont pas été isolés dans un local approprié et n’ont vraisemblablement pas reçu de soins spécifiques. Certains semblent agoniser longuement. »

Des plans pointent aussi du doigt le stockage des médicaments utilisés dans l’élevage. Finalement, l’association termine sa vidéo comme à son habitude : en appelant le consommateur à arrêter de manger de la viande.

Hélène ChaligneJournaliste web

Hénaff dénonce les méthodes de L214

L’entreprise Hénaff demande que soit « prouvé qu’il existe un lien avéré entre ces images et ses fournisseurs ». Si elle admet avoir été choquée par certains plans, elle dénonce néanmoins les pratiques de l’association, qui milite avant tout pour l’abolition de l’élevage.

Hénaff assure faire du bien-être animal une priorité, en limitant par exemple les temps de transport des animaux. « La photo des éleveurs figurant sur les produits Hénaff démontre la volonté de l’entreprise de s’approvisionner localement », justifie-t-elle.

Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 0 commentaires
En direct


Hors Série - Eau et Irrigation - réponses à ceux qui veulent couper les vannes

Dans la même rubrique

Nos dernières vidéos

Sélectionné pour vous

Sélection bovine des taureaux et des hommes

45€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Le vêlage : Complications du vêlage, maladies des nouveaux-nés et colostrum

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Maladies parasitaires du mouton 4ème edition

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER