Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Les retards d’abattage de veaux laissent des traces

réservé aux abonnés

À cause du coronavirus - Les retards d’abattage de veaux laissent des traces
« Du fait du retard des abattages et en anticipation d’un probable afflux d’offres en France comme aux Pays-Bas à la reprise de l’activité, les intégrateurs annoncent un net ralentissement des mises en place », révèle l’Institut de l’élevage dans sa note de conjoncture. © C. Watier

À la fermeture de la quasi-totalité des débouchés en restauration hors domicile (RHD), l’activité d’abattage de veaux de boucherie avait été brusquement freinée, de l’ordre de 35 % en semaine 13 [du 23 au 29 mars 2020]. Une tendance qui paraît s’atténuer doucement depuis ces dernières semaines, selon l’Institut de l’élevage (Idele).

« Les veaux de boucherie les moins conformés, destinés majoritairement au secteur de la RHD, ont été les premiers impactés », explique Lina-May Ramony, experte à l’Idele (Institut de l’élevage), lors d’un webinaire le jeudi 23 avril 2020. Un coup dur pour la filière, déjà en difficulté l’an passé face au recul de la consommation et à la concurrence accrue en...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
11%

Vous avez parcouru 11% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !
Votre analyse du marché - Bovins de Boucherie

La canicule perturbe les mouvements d’animaux

Canicule oblige, le transport d’animaux vivants dans l’Hexagone est interdit entre 13 h et 18 h. L’interprofession du bétail et des viandes préconise « l’adaptation des horaires de tous les opérateurs de la filière ainsi que ceux des transporteurs, afin de gérer au mieux cette période entre les différents maillons. » Les difficultés en cette période estivale s’accumulent, alors que la chaleur plombe déjà la consommation de viande.
Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 1 commentaires
JEAN LOUIS BLIN

bien faire et faire mieux manger ou nourrir la loi de la terre le bon sens d un agriculteur

Signaler le commentaire :

Signaler un abus
En direct

Hors Série - Eau et Irrigation - réponses à ceux qui veulent couper les vannes

Dans la même rubrique

Nos dernières vidéos

Sélectionné pour vous

Sélection bovine des taureaux et des hommes

45€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Le vêlage : Complications du vêlage, maladies des nouveaux-nés et colostrum

29€

En réassort

AJOUTER AU PANIER

Maladies parasitaires du mouton 4ème edition

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER