Julien Denormandie, le ministre de l’Agriculture, donne rendez-vous aux agriculteurs avant l’été pour un « Varenne de l’eau et du changement climatique », confirme-t-il dans une tribune publiée le 25 avril 2021 par l’hebdomadaire Le Journal du dimanche.

Julien Denormandie veut « revenir à l’essentiel »

Sa tribune s’appuie sur les épisodes de gel du début d’avril pour montrer la solidarité dont doit faire preuve la population générale envers les agriculteurs. Mais, à chaque fois qu’un tel débat a commencé, il se perd dans des détails, en particulier en opposant l’environnement et l’agriculture.

Pour le ministre de l’Agriculture, il est temps de « revenir à l’essentiel » :

  • Accompagner une agriculture de qualité ;
  • Remettre la raison scientifique au centre du débat, surtout pour s’adapter au changement climatique ;
  • Gérer la ressource en eau dans la concertation ;
  • Favoriser les effets positifs de l’agriculture comme la captation du carbone par l’agriculture de conservation des sols.

C’est donc le programme du Varenne agricole de l’eau et du changement climatique qu’il organisera avant l’été. Julien Denormandie précise aussi que cette réunion se tient à la demande du président de la République, Emmanuel Macron.

Un moyen de reprendre la main

Le 20 avril 2021 sur la radio RMC, la présidente de la FNSEA Christiane Lambert avait déjà évoqué la volonté du président de la République d’organiser un rendez-vous général après les multiples débats ou le rapport Bisch consacrés à la gestion de l’eau depuis trois ans.

Le lendemain, un membre du cabinet du ministre de l’Agriculture avait confié à nos consœurs de Contexte que cette réunion était l’occasion de reprendre la main sur la question de l’eau en agriculture alors qu’elle est désormais dans le périmètre du ministère de la Transition écologique.

Éric Young