Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Les planteurs mécontents des prix d’acompte

réservé aux abonnés

Betteraves - Les planteurs mécontents des prix d’acompte
© C. Faimali/GFA

Après Tereos hier, c’est aujourd’hui Saint Louis Sucre, filiale française de Südzucker, et Cristal Union qui sont montrés du doigt pour les « niveaux inadmissibles et incompréhensibles » des acomptes versés concernant les betteraves au 31 mars pour la campagne de 2018.

Dans un communiqué paru ce 2 avril 2019, la CGB, Confédération générale des planteurs de betteraves, de la Picardie, l’Ile-de-France, l’Eure, le Calvados, la Sarthe et l’Orne, ont précisé que cet acompte est de 13,50 €/t à 16° (pour les betteraves contractées de base, hors pulpe), « soit un deuxième acompte se limitant à +1 €/t. Le premier versement de décembre...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
11%

Vous avez parcouru 11% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !
Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 0 commentaires
En direct
Afficher toutes les actualités

Hors Série - Eau et Irrigation - réponses à ceux qui veulent couper les vannes

Dans la même rubrique

Nos dernières vidéos

Sélectionné pour vous

INDEX ACTA BIOCONTRÔLE 2019

36€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Les polluants dans le sol

49€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Productivité de l'herbe

49€

Disponible

AJOUTER AU PANIER