Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Se passer de cuivre oui, mais pas à court terme

réservé aux abonnés

Cultures biologiques
 - Se passer de cuivre oui, mais pas à court terme
© Wikipedia

Pour assurer la protection des cultures bio, il faudrait envisager de combiner plusieurs alternatives au cuivre (résistance variétale, SDN, biocides…) qui, employées seules, ne présentent que des effets partiels.

Peut-on se passer de cuivre en protection des cultures biologiques ? Voilà la question à laquelle une expertise scientifique collective (Esco) a répondu le mardi 16 janvier 2018 lors d’un colloque de restitution.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
10%

Vous avez parcouru 10% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !
Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 0 commentaires
En direct
Afficher toutes les actualités

Hors Série - Eau et Irrigation - réponses à ceux qui veulent couper les vannes

Dans la même rubrique

Nos dernières vidéos

Sélectionné pour vous

Le vêlage : Complications du vêlage, maladies des nouveaux-nés et colostrum

29€

En réassort

AJOUTER AU PANIER

Déguster et améliorer son vin 

39€

Indisponible

AJOUTER AU PANIER

Sélection bovine des taureaux et des hommes

45€

Disponible

AJOUTER AU PANIER