Les applications d’herbicides à base de métazachlore doivent désormais respecter de nouvelles règles. De par son spectre d’action sur dicotylédones mais surtout sur graminées, « la molécule est aujourd’hui intégrée dans plus des deux tiers des programmes de désherbage du colza », rappelle Terres Inovia. Un succès qui a des conséquences sur la qualité des eaux souterraines, avec des dépassements de seuils mis en évidence pour la matière active et ses métabolites.

Doses maximales

Dans ce contexte et selon l’Anses (1), la délivrance des AMM (autorisations de mise sur le marché) des herbicides concernés devait passer par une restriction des mesures de gestion. « Les conditions actuelles pouvaient déboucher sur un refus d’AMM », alerte l’institut technique. Le métazachlore ne peut donc maintenant être appliqué qu’à une dose maximale de 750 g/ha tous les quatre ans ou de 500 g/ha tous les trois ans (contre une dose maximale de matière active de 1000 g/ha une année sur trois jusqu’à présent).

Deux recommandations

Les AMM s’accompagnent de deux recommandations : sur sols argileux avec fentes de retrait importantes, un travail du sol superficiel est encouragé au préalable de manière à éviter les écoulements rapides ; l’utilisation est à proscrire dans les parcelles qui présentent des zones d’infiltration rapide (bétoires, dolines).

Le processus européen de renouvellement de la substance active est en cours. L’échéance, prévue initialement le 31 juillet 2021, a été repoussée d’un an.

Isabelle Escoffier

(1) Agence nationale de sécurité sanitaire.

Votre analyse quotidienne du marché - Oléagineux

Le colza reste à un niveau record sur Euronext

Les prix du colza restaient élevés ce vendredi 17 septembre 2021 en fin d’après-midi sur le marché européen, clôturant une semaine de records.