Le décrochage du prix des engrais a marqué une nouvelle accélération cette semaine avec un cours de l’urée au plus bas depuis le début de la guerre en Ukraine, et des tarifs de l’ammonitrate sur des planchers depuis plus d’un an.  La reprise de nombreuses lignes de production européenne et les discussions concernant des exportations d’ammoniac russe vers le marché communautaire ont notamment permis de rapidement détendre la tendance.

Le dernier tender indien a par ailleurs révélé des offres particulièrement compétitives ; parmi les plus basses depuis près d’un an et demi; Face à une demande internationale réduite, les exportateurs du Maghreb, du Moyen-Orient, voire chinois, ont en effet validé une forte décote afin de procéder à un déstockage partiel de leur production.