Certaines spécificités de la comptabilité agricole ne sont pas applicables à l’impôt sur les sociétés. Changer le régime d’imposition de son exploitation ne permet plus d’utiliser les outils d’optimisation fiscale comme l’épargne de précaution, les abattements JA, le régime d’exonération des plus-values professionnelles. C’est un élément à prendre en compte avant de franchir le pas de l’option pour l’IS.

[summary id = "10038"]