A priori, un permis de construire n’est pas délivré sous condition d’habitation par une personne nommément désignée. Si votre fils n’habite plus la maison, vous pourrez en faire ce que vous souhaitez : la vendre, la louer, la transformer en gîte rural. En revanche, les nouveaux habitants vont devenir des tiers par rapport à l’exploitation. Il y aura donc des incidences en termes de distances d’épandage ou celles d’implantation de nouveaux bâtiments.

Il est à noter qu’un texte de loi, actuellement en débat, proposerait une mesure interdisant pendant dix années le changement de destination des logements construits sur le périmètre de l’exploitation, ou en continuité de celle-ci.

[summary id = "10050"]