Malheureusement pour vous, c’est la vérité. Selon la jurisprudence, la créance de salaire différé doit être réclamée lors de la succession tant qu’un partage définitif n’est pas intervenu. A priori dans votre cas, si la succession est réglée, il est trop tard, il n’y a pas de recours possible.

Pour rappel, le descendant d’un exploitant agricole qui a travaillé sur l’exploitation sans recevoir de rémunération peut bénéficier d’un droit de créance appelé « salaire différé ». Pour y prétendre, il faut avoir 18 ans au moment de la collaboration, avoir effectivement et directement participé à l’exploitation de son ascendant et n’avoir reçu ni salaire, ni contrepartie, ni avoir été associé aux bénéfices.

L’action en reconnaissance de la créance se prescrit par cinq ans à compter de l’ouverture de la succession.

[summary id = "10050"]