Selon la MSA, dès lors que le chef d'exploitation ou d'entreprise agricole exerce sa profession à titre exclusif ou principal, sa collaboratrice a droit au bénéfice des indemnités journalières ( IJ ) Amexa, même si elle exerce son activité à titre secondaire.

A contrario, si le chef d'exploitation ou d'entreprise agricole exerce sa profession à titre secondaire, sa collaboratrice n'a pas droit au bénéfice des IJ, même si elle exerce son activité à titre exclusif ou principal.

L'organisme social précise que le versement d'indemnité journalières à compter du 1er janvier 2014 n'est pas possible pour des arrêts en cours à cette date.

En revanche, si, à partir du 1er janvier 2014, l'adhérent présente une prolongation d'arrêt de travail en fournissant son arrêt de travail initial (par hypothèse antérieur au 1er janvier 2014), les indemnités journalières pourront être versées dès la date de prolongation de l'arrêt médicalement justifié et sans application du délai de carence.

[summary id = "10050"]