Selon l'article 2288 du code civil, le cautionnement est un contrat par lequel une personne appelée caution s'engage auprès d'un créancier d'exécuter les obligations du débiteur si ce dernier est défaillant à l'échéance.

Le cautionnement ne se présume pas, il doit être exprès. Le plus souvent, un écrit est obligatoire.

Les administrateurs et les utilisateurs du matériel en Cuma peuvent se porter caution. Néanmoins, selon la Fédération nationale des Cuma, ils n'ont aucune obligation, il ne s'agit que d'une faculté.

[summary id = "10050"]