«Au-delà de 25 °C, la plupart des plantes des prairies sont en arrêt végétatif, observe Élodie Roget, ingénieure régionale fourrages Arvalis à la ferme expérimentale de Jeu-les-Bois, dans l’Indre. L’essai conduit avec le réseau Herbe et fourrages du Centre-Val de Loire intègre de nouvelles légumineuses, le cowpea et le lablab, et des graminées, comme le sorgho, le moha ou le millet...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
16%

Vous avez parcouru 16% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !