En marge des protestations des agriculteurs depuis quelques jours aux Pays-Bas, des manifestants ont attaqué un fourgon de policiers près de Stroe, petit village au centre du pays qui devient le nœud de la contestation, selon une vidéo publiée dans la soirée du mardi 28 juin 2022 par la radiodiffusion publique néerlandaise (NOS). On y voit des manifestants attaquer un fourgon policier, casser le pare-brise du véhicule et donner un coup de pied dans le rétroviseur.

Plus tard dans la soirée, le journal régional Gerle Nieuws rapporte que des agriculteurs ont forcé le blocus policier devant la maison du ministre chargé de l’azote, Christianne van der Wal, à Hierden jusqu’à s’installer sur son terrain. Les appels au calme se sont multipliés depuis.

Le plan de réduction des gaz à effet de serre

Depuis la semaine dernière, les agriculteurs manifestent dans tout le pays contre un plan du gouvernement néerlandais qui vise à faire baisser les rejets d’azote dans 131 zones clés, souvent proches des réserves naturelles, pour respecter ses engagements européens de réduction des gaz à effets de serre. Pour les agriculteurs, ce plan signifie une baisse des émissions de 40 % et environ 30 % de bétail en moins, selon les médias néerlandais.

> À lire aussi : Pays-Bas : manifestation contre un projet de réduction des émissions d’azote (23/06/2022)

Depuis cette annonce, le 10 juin 2022, des actions de protestation ont lieu presque quotidiennement. Des milliers d’agriculteurs avaient convergé à Stroe la semaine dernière au volant de leurs tracteurs. Une manifestation des agriculteurs, avec une quarantaine de tracteurs et quelques vaches, devant le Parlement à La Haye s’est déroulée de façon relativement calme mardi 28 juin 2022 après-midi. Les autoroutes sont régulièrement envahies par des tracteurs. Des feux de paille ou de pneus parsèment les mouvements. Le Premier ministre Mark Rutte, en déplacement au sommet de l’Otan à Madrid, a jugé « inacceptables » ces débordements.

Quatre millions de bovins

Les Pays-Bas, deuxième exportateur agricole au monde après les États-Unis, sont l’un des plus gros émetteurs de gaz à effet de serre en Europe — et d’azote en particulier. Une situation due en partie aux nombreux troupeaux qui paissent sur ses plaines. Le petit pays de 17,5 millions d’habitants, densément peuplé, compte une importante population animale : près de quatre millions de bovins, 12 millions de porcs et 100 millions de poulets.

Éric Young, avec l’AFP