« C’était une campagne attendue depuis longtemps par l’ensemble des acteurs qui font face au défi du renouvellement des générations, a introduit le ministre de l’Agriculture, à l’occasion du lancement de #Entrepreneurs du vivant. Environ 70 000 offres d’emploi sont à pourvoir en permanence sur les secteurs agricoles et maritimes. »

Une campagne multimédia

Lancée dans le cadre du plan de relance et dotée d’un budget de 15 millions d’euros, cette campagne a pour but de faire découvrir aux consommateurs, l’ensemble des métiers de l’agriculture, de l’agroalimentaire, de la forêt et de la pêche. « Cette campagne doit montrer la réalité du métier […] à quel point l’agriculture est incroyablement innovante », a commenté Julien Denormandie.

Les premiers spots publicitaires, d’une trentaine de secondes, seront diffusés dès le 1er juillet 2021 à l’antenne. À ceux-ci s’ajoutent des vidéos visibles sur les réseaux sociaux ainsi que de l’affichage.

Recruter plus de jeunes

Cette campagne de promotion s’adresse également aux parents et aux futurs élèves de l’enseignement agricole, ainsi qu’aux personnes en reconversion professionnelle. Une plateforme d’informations en ligne portant sur la recherche d’emploi et de formations dans les secteurs agricoles et marins est d’ores et déjà disponible.

« L’agriculture est le secteur avec la plus forte employabilité parmi les autres secteurs socio-économiques », a rappelé le ministre de l’Agriculture. Une tendance qui n’est pas anodine lorsque l’on sait qu’un agriculteur sur deux pourra prétendre à la retraite d’ici à 5, voire 10 ans.

Auditionné au Sénat le 30 juin 2021, Julien Denormandie a annoncé une augmentation des effectifs de l’enseignement agricole sur l’année 2020-2021. Apprentis compris, ils sont 197 000. Ils étaient 193 000 l’année précédente. Il en espère plus de 200 000 dès la rentrée de 2021.

Alessandra Gambarini et Alexis Marcotte