Evoqué en novembre 2019 lors de la visite du président Macron en Chine, l’accord entre la Chine et l’Union européenne sur la protection des indications géographiques vient d’être signé ce lundi 14 septembre. Depuis 2012, seules 10 indications géographiques de part et d’autre étaient protégées. L’objectif est cette fois-ci plus ambitieux.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
38%

Vous avez parcouru 38% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !