Cela fait presque quinze ans que les fans de la marque bavaroise Fendt et les amateurs de forte puissance se désespèrent de voir un jour arriver le TriSix dans les champs. Pour mémoire, cet engin inédit à trois essieux a fait son apparition lors de l’édition de 2007 d’Agritechnica.

Silence radio depuis, Fendt estimant que le marché n’était pas mûr pour ce type de tracteur. L’envolée des immatriculations dans le segment des tracteurs de plus de 400 ch depuis quelques années permet à Fendt d’envisager un avenir pour le TriSix.

Un moteur MAN de 547 ch

Le monstre est motorisé par un bloc MAN de 12,4 litres délivrant 547 ch. Les essieux avant et arrière sont directeurs, ce qui confère une certaine maniabilité à l’engin. Le TriSix pourrait devenir une alternative aux chenillards MT de la marque puisque sa largeur hors tout de tracteur à roues lui permet de conserver un gabarit routier.

La cabine est la nouvelle FendtONE, qui équipe déjà les 200 et 700 Vario. Fendt propose en outre des solutions exclusives comme le pilotage des outils par la 5G, en alternative à l’Isobus.

Face à l’arrivée de ce nouveau gabarit de tracteur sur le marché, il se murmure que Deutz-Fahr envisage déjà de ressortir des cartons son AgroXXL à 8 roues, présenté à l’Agritechnica 2009.

À lire aussi : Les poissons d’avril des constructeurs sur les réseaux sociaux (01/04/2021)

Corinne Le Gall