La préfecture du Haut-Rhin a annoncé mardi 16 mars 2021 la confirmation d’un cas d’influenza aviaire hautement pathogène dans une basse-cour et la mise en place de mesures sanitaires dans huit élevages professionnels. Ce cas, détecté sur la commune de Beblenheim, constitue le premier dans le département depuis l’apparition du virus H5N8 en France, en novembre 2020.

Les services vétérinaires auraient eu vent de ce cas vendredi soir, selon le quotidien Dernières nouvelles d’Alsace. Pour prévenir les risques de diffusion du virus, une zone de protection a été mise en place par arrêté préfectoral dans un rayon de trois kilomètres autour de la basse-cour, ainsi qu’une zone de surveillance dans un rayon de dix kilomètres. Dans ces zones, les mouvements de volailles sont interdits et des mesures sanitaires strictes sont imposées, notamment la claustration des volailles.

Huit élevages concernés

Au total, huit élevages professionnels sont concernés par ces mesures sanitaires, dont sept élevages de poules pondeuses. Quatre animaleries, un abattoir et un méthaniseur se trouvent également dans la zone des dix kilomètres autour du foyer, précise la préfecture.

Ce virus circule « activement dans la faune sauvage en Europe par l’intermédiaire des oiseaux migrateurs ». Non transmissible à l’homme, le virus n’empêche pas la consommation de produits alimentaires de volaille.

Selon un bilan du ministère de l’Agriculture publié mardi, la France compte 487 foyers confirmés d’influenza aviaire en élevage, dont 473 dans le Sud-Ouest, et quatorze cas dans le reste du pays. Dans la faune sauvage, quatorze cas ont également été détectés, notamment dans la Meurthe-et-Moselle.

> À lire aussi : Plus de 1 000 foyers de grippe aviaire en Europe depuis décembre (03/03/2021)

AFP